Murmures

   « Immersion dans un lieu hors du temps. Une quantité énorme d’énergie règne ici, l’énergie des souvenirs. Ici, il n’y a plus âme qui vive pourtant cet endroit est vivant, il respire. Dans cette verdure qui recouvre tout caressé par  le souffle de la Nature.  On croit être seul mais moi, je les sens, ils se cachent dès que je m’approche. Qui sont-ils ? Les dérange-t-on ? Nous sommes sur leur territoire. Ce lieu abandonné, oublié de l’Homme, ils l’ont repris. Je les entends mais je ne les comprends pas, ils murmurent. »

   Cet expérience a été rendu possible grâce à un dispositif semblable à un alambique (ou distillateur). Par ex, pour les parfums, nous avons un produit initial qui passe dans un dispositif qui va en extraire l’essence fondamentale. Ici, l’alambique a été un fil de nylon est tendu à la verticale, et un amplificateur (ici, gobelet en plastique) y relié grâce à un fil de coton. Lorsque le vent souffle, il fait vibrer le nylon émettant ainsi un son qui, lui, est transmis au gobelet. Le tout devient alors audible sous la forme d’un sifflement plus ou moins aigu suivant la taille du nylon et de la force du vent. On peut ainsi dire que nous entendons l’essence même du vent.

   Il s’agit ici d’un procédé visant à amplifier le son du vent. Un fil de nylon est tendu à la verticale, et un amplificateur (ici, gobelet en plastique) y relié grâce à un fil de coton. Lorsque le vent souffle, il fait vibrer le nylon émettant ainsi un son qui, lui, est transmis au gobelet. Le tout devient alors audible sous la forme d’un sifflement plus ou moins aigu suivant la taille du nylon et de la force du vent.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s